La France et le big data dans la santé

La France et le big data dans la santé

Dans le domaine de l’utilisation des données pour la santé, les Américains sont en avance. La France, pourtant réputée au niveau des thématiques de santé, est encore loin derrière. Néanmoins, elle rattrape peu à peu son retard. Différents acteurs français de la santé ont compris l’importance de l’utilisation du big data et des objets connectés. Ils se sont notamment réunis autour du Healthcare Data Institute.

Celui-ci organise des conférences permettant de discuter et de réfléchir sur l’apport du big data.

La première conférence a eu lieu le 17 novembre.

Une initiative d’Orange Healthcare

A l’origine du projet Healthcare Data Institute on retrouve l’Orange Healthcare. Il s’agit de l’entité d’Orange spécialisée dans la santé connectée. Utilisant son expertise dans les moyens de communication, Orange veut aider les acteurs de la santé à mieux gérer l’utilisation des données en bénéficiant d’outils plus adaptés et d’objet connectés. L’objectif est de permettre une santé plus efficace. Pour cela, l’entreprise française a su développer un réseau international de clients et de partenaires.

En 2014, Orange Healthcare décide de lancer le Healthcare Data Institue pour regrouper divers acteurs de la santé et réunir les idées de chacun en matière d’e-santé.

Le projet Healthcare Data Institute

Le Healthcare Data Institute est le premier laboratoire d’idées dédié au Big Data dans le secteur de la santé. Il regroupe des agences de régulation, des agences gouvernementales, des compagnies pharmaceutiques, des start-ups, des compagnies d’assurance et des figures du monde médical.

L’objectif du Healthcare Data Institute est de regrouper les différentes idées des différentes membres afin de faire progresser le domaine de l’e-santé. Des conférences sont notamment organisées autour de thématiques précises. Elles permettent à chaque acteur de pouvoir dialoguer avec les autres. Ces conférences ont lieu toutes les huit semaines. Actuellement, l’un des points importants est l’aspect juridique du big data dans la santé.

Les différents membres

Pour qu’un tel projet fonctionne, il est important que de nombreux acteurs le rejoignent. Orange Healthcare a réussi à réunir des acteurs du monde entier. En tout, le Healthcare Data Institute est donc constitué de 35 membres : Asip Santé, Aviesan, Caisse des dépôts, CEA, Central Supélec, Cerba, Desmarais Avocats, Diagnostica Stago, DLA Piper, Epiconcept, ESSEC, Ethicon, Gnubila, Groupe Vedivi, Groupe Vitalia, Heva, IHeatlh, IMS Health, Inter Mutuelle Assistance, Ipsen, Leman Micro Devices, LESISS, McKinsey, MedBiomiX, Openthealth Company, Orange Healthcare, Quantmetry, Renaloo, Roche, Sanofi, Santéclair, Temis, Teradata, Université Paris Descartes, et Valwin.

D’autres devraient rejoindre cette association et ainsi permettre une recherche et un partage des idées plus rapide et plus efficace. L’e-santé est l’un des enjeux majeurs des prochaines décennies. Pouvoir proposer des outils et une gestion des données de santé améliorera encore plus la santé.